Conseil des États : évolution des sièges 2019

Les élections fédérales 2019 au Conseil des États Suisse confirment la progression des défenseurs de l’environnement.

Confirmant les résultats des élections au Conseil National, le Conseil des États Suisse quintuple sa députation verte, passant de 1 à 5 représentants, essentiellement aux dépends du parti socialiste, qui perd 3 sièges. Voici une visualisation de l’évolution des sièges, de 1971 à 2011.

CdE: Force des partis 1971-2019

Conseil des États : force des partis 1971-2019

Voir également :

Conseil National : évolution des sièges 2019

De grosses variations ont été constatées lors des élections fédérales 2019 en Suisse, au profit des partis défendant la cause du climat.

Les élections fédérales d’hier ont livré de grosses variations dans les forces des partis au Conseil National Suisse. Voici une visualisation de l’évolution des sièges, de 1971 à 2011.

CN: Force des partis 1971-2019

Conseil national : force des partis 1971-2019

Tous les partis gouvernementaux, en particulier la droite dure (UDC), perdent des sièges, au profit des Verts et des Verts libéraux. Malgré sa forte régression, l’UDC reste cependant le parti le mieux représenté au Conseil National.

Voir également :

Qu'est-ce qu'une métadonnée

Les métadonnées sont centrales dans le contexte actuel de la gestion et de la protection des données personnelles. Cependant, la notion-même de métadonnée est difficile à appréhender. Cet article vise à clarifier le concept de métadonnées.
Qu'est-ce qu'une métadonnée

Les métadonnées sont des données à propos de données, des données qui fournissent de l’information sur d’autres données. Elles décrivent les données auxquelles elles se rapportent, ainsi que leur contexte. Elles permettent ainsi de faciliter l’organisation, la recherche et la compréhension de ces données.

Les métadonnées ne sont pas l’apanage du monde numérique. Elles ont été par exemple utilisées de longue date pour classer et retrouver les ouvrages des bibliothèques, bien avant l’ère de l’ordinateur, sous la forme de petites fiches cartonnées indiquant les différentes informations au sujet de chaque livre et rangées dans un catalogue (en bois).

Continuer la lecture de « Qu'est-ce qu'une métadonnée »

Contre la privatisation de l'identité électronique en Suisse

Le Conseil fédéral et le parlement helvétique veulent privatiser l’identité électronique. Il faut stopper cet abandon d’une tâche souveraine de l’État, qui va affaiblir la protection du citoyen.
Contre la privatisation de l'identité électronique en Suisse

En mai 2019, un sondage représentatif commandé pour clarifier les besoins de la population suisse en matière d’identification numérique (e-ID). Une nette majorité de 87% des répondants veut que l’État délivre l’e-ID. Seulement 2% souhaitent que l’e-ID prévue soit délivrée par des entreprises privées. Mais c’est précisément ce que veulent le Conseil fédéral et le parlement helvétique dans la Loi sur les services d’identification électronique (LSIE) qu’ils viennent d’accepter.

Il s’agit d’une décision inquiétante : des entreprises privées délivreront désormais le passeport numérique suisse et pourront gérer nos données. Le bureau des passeports sera remplacé par de grandes banques privées, des compagnies d’assurance et des entreprises proches de l’État. Un référendum est en préparation : il faut le soutenir.

Continuer la lecture de « Contre la privatisation de l'identité électronique en Suisse »

Google, Facebook et Cie, pros de la manipulation

Les vendeurs de données personnelles n’hésitent pas à user de méthodes trompeuses pour protéger leur business consistant à pister les personnes sans leur consentement. Cet article en donne une illustration.
Google, Facebook et Cie, pros de la manipulation

Cette semaine, l’Internet Association, qui regroupe certaines des plus puissantes entreprises technologiques, comme Google, Facebook, Amazon et Uber, ont lancé au USA une campagne pour une nouvelle loi sur la protection des données. La plupart des entreprises de ce groupe font leur beurre en pistant les utilisateurs et en vendant leurs données personnelles. Alors, pourquoi diable veulent-elles une nouvelle loi sur la protection des données ?

Surprise ! Ce n’est pas pour protéger votre confidentialité.

Continuer la lecture de « Google, Facebook et Cie, pros de la manipulation »