Le brevet e-Learning de Blackboard a du plomb dans l'aile

Une décision qui semble favorable à Desire2Learn a été prise par le juge chargé de l’affaire du brevet sur le e-learning déposé par Blackboard. Les 35 premières revendications de la demande de brevet semblent non valide. L’extrait ci-dessous est une adaptation en français du blog de Desire2Learn :

Le résultat le plus significatif et immédiat est que le tribunal a trouvé que les « Moyens pour attribuer un niveau d’accès et un contrôle de chaque fichier de données, sur la base d’un rôle prédéterminé de l’utilisateur dans une cours » n’est pas bien défini. […] Puisque cette phrase n’est pas bien définie, la totalité de la revendication 1 est rendue non valide en raison de l’indétermination. De plus, toutes les revendications se fondant sur la revendication 1 (dans notre cas, les revendications 2 à 35) sont de façon similaire non valides.

Et ce n’est pas tout. Le tribunal a également adopté pour certains termes utilisés dans la demande de brevet des définitions plus proches de celles de Desire2Learn.

Comme le dit en conclusion l’article du blog : « Nous sommes ravis !»

Voir également à ce sujet le blog de Feldstein.