Ce qu'on s'amusait !

La lecture ou relecture de la courte nouvelle de science-fiction d’Isaac Asimov « Ce qu’on s’amusait !» est l’occasion de nous rappeler l’importance de la relation sociale dans l’apprentissage.

En ces temps de distanciation sociale et d’enseignement totalement à distance, il est sans doute bon de prendre du recul pour réfléchir à l’essence de la relation pédagogique: le contact humain entre les élèves, et entre l’enseignante ou l’enseignant et les élèves.

La lecture ou relecture de la courte nouvelle de science-fiction d’Isaac Asimov « Ce qu’on s’amusait ! »1 est l’occasion de nous en souvenir. Mais est-ce bien encore de la science-fiction?

Margie avait toujours détesté l’école, mais maintenant elle la détestait plus que jamais. Le robot enseignant lui avait fait subir test sur test en géographie et elle s’en était tirée de plus en plus mal. Finalement sa mère avait secoué tristement la tête et fait venir l’inspecteur régional.

Même à distance, le contact social est primordial pour l’apprentissage.

L’espace de cours est le lieu où les élèves peuvent travailler sur des activités individuelles ou en groupe pour développer leurs apprentissages, où ils peuvent s’entraider, où ils peuvent progresser chacun à leur rythme. C’est le lieu où l’enseignante ou l’enseignant peut guider les élèves dans leurs progressions. C’est aussi le lieu des discussions sur le thème du cours et sur l’apprentissage.2

Proposer des vidéos pour son cours, c’est bien ! Mais il ne faut pas croire que cela suffit pour que les élèves apprennent. Donner un cours, c’est bien plus que ça !

> Télécharger la nouvelle « Ce qu’on s’amusait ! » de Isaac Asimov (PDF)


  1. Publiée en 1951, titre anglais original: « The fun they had ». ↩︎

  2. Voir Organiser son enseignement asynchrone. ↩︎