Visio-conférence : renforcez le contact humain !

L’enseignement à distance peut être aride, et les aspects sociaux et humains essentiels aux apprentissages risquent de passer à la trappe si l’on n’y prête pas suffisamment attention. Voici quelques conseils pour améliorer ce contact.

Les écoles rouvrent peu à peu, mais l’enseignement à distance va se poursuivre au moins jusqu’à la fin de cette année scolaire pour certains d’entre nous. L’enseignement synchrone à l’aide de visio-conférences reste donc d’actualité.

L’enseignement à distance peut être aride, et les aspects sociaux et humains essentiels aux apprentissages risquent de passer à la trappe si l’on n’y prête pas suffisamment attention. Nous avons déjà abordé quelques conseils de base pour faire en sorte que ces phases favorisent au mieux les apprentissages des élèves et apprenants et ne soient pas un calvaire pour eux, et bien sûr pour nous. Voici quelques conseils pour améliorer la relation d’apprentissage en visio-conférence, afin d’atteindre cet objectif.

Rendre l’affichage plus personnel

Les services de visio-conférence offrent la possibilité aux participants de choisir le nom qui accompagne leur image ou leur écran. Demandez-leur d’y indiquer leurs véritables prénom et nom : c’est beaucoup plus personnel qu’un pseudo lambda. Bien entendu vous utiliserez un service de visio-conférence respectueux de la législation en matière de protection des données.

Si possible, demandez-leur également d’afficher comme avatar une photographie de leur visage, afin de donner à la relation un caractère moins distant. Certains élèves tenteront sans doute de glisser une illustration inappropriée. Profitez-en pour rappeler qu’il s’agit ici de l’école et que le cadre adéquat s’y applique.

Construire la relation

Accueillez vos participants en début de session. Prenez du temps pour rendre l’atmosphère un peu plus chaleureuse, par exemple en discutant de tout et de rien ou en prenant des nouvelles de vos élèves. Si votre groupe n’est pas trop grand, souhaitez la bienvenue aux arrivants en les nommant — même s’ils sont en retard.

Créer un contact visuel

Le contact visuel aide à fixer l’attention et l’intérêt des participants. Lorsque vous partagez l’écran, faites en sorte que l’on voie votre visage ; cela diminue le décrochage et augmente l’engagement. Pour que le contact visuel soit efficace, regardez dans l’objectif de la caméra, comme si vous regardiez une personne dans les yeux, et non l’avatar de la personne à qui vous vous adressez.

Pour que ce soit plus facile, déplacez la fenêtre de visio-conférence au milieu et en haut de votre écran, à proximité de la webcam. Ainsi, même si vous regardez les visages des partipants, votre regard sera proche de l’objectif.

Gérer le bruit de fond

Le bruit de fond peut être difficile à supporter ou simplement empêcher la concentration. Cependant, un silence complet peut provoquer un sentiment d’isolement, et un léger bruit de fond aidera les participants à se sentir dans un groupe. N’oubliez pas de fixer des règles pour l’utilisation du micro, et adaptez-les à la situation. Dans les situations informelles, autorisez un léger bruit de fond, en particulier si le groupe est petit.

Utiliser la webcam à bon escient

On pense souvent que tout le monde doit avoir sa caméra allumée lors d’une visio-conférence. Ce n’est pourtant pas toujours une bonne idée. Certains participants peuvent être mal à l’aise en raison de l’environnement proche de leur place de travail, à cause d’autres personnes qui sont à proximité ou pour d’autres raisons personnelles. Peut-être n’ont-ils pas de caméra, ou la bande passante est insuffisante pour une connexion fluide.

Il n’est pas nécessaire que les caméras des élèves soient allumées sauf pour une bonne raison. Fixez dans ce cas des règles : par exemple, demandez en début de session d’allumer la webcam pour créer le contact, et permettez de l’éteindre ensuite.

Choisir un arrière-plan adéquat

On l’a déjà dit, l’arrière-plan d’une visio-conférence est important et peut distraire. Il convient donc d’y faire attention, en tant qu’enseignante ou enseignant.

Certains logiciels proposent de flouter l’arrière-plan, pour éviter de dévoiler son intérieur, ce qui permet de gérer la situation où il est impossible de modifier l’environnement du poste de travail. D’autres offrent la possibilité de définir une image de fond de son choix, et il convient dans ce cas aussi de définir un cadre et de le rappeler si l’arrière-plan est trop voyant ou distrayant.

Utiliser judicieusement le chat et la possibilité de demander la parole

Le chat (pas celui qui saute sur votre clavier) ainsi que la fonctionnalité de demande de parole sont souvent sous-utilisés dans les visio-conférences. Il est vrai que cela nécessite de la part de l’enseignante ou de l’enseignant d’avoir les yeux partout.

Expliquez à vos élèves comment vous voulez utiliser ces outils : pour stimuler les réflexions, intervenir en cas de problème technique audio ou vidéo, pour signaler une incompréhension ou une question, pour répondre à un sondage rapide de feedback, etc.


Comme dans un cours en présentiel, votre personnalité est votre atout maître pour développer la relation pédagogique avec vos élèves ou apprenants. Restez vous-même, et adaptez vos pratiques à la situation particulière. Ainsi vos interventions synchrones à distance offriront à vos élèves et apprenants de meilleures opportunités d’apprentissage.