Le patron de MySQL parle du libre

Libération du 21 avril publie une interview du patron de MySQL au sujet du logiciel libre. Certains de ses propos sont très intéressants, notamment sa comparaison entre logiciel libre et propriétaire:

Si l’on veut faire une analogie, même si elle est un peu excessive, on pourrait dire que l’open source, c’est la démocratie libérale dans laquelle tout le monde peut voter et mettre son grain de sel tandis que le logiciel fermé, c’est la dictature : on ne peut pas le critiquer, ni le modifier, il faut juste croire la propagande du marketing quand elle affirme « notre produit est le meilleur ».

Si la comparaison est hardie, elle est très parlante et souvent proche de l’expérience vécue!

Plus loin, il parle de la gratuité des logiciels libres en ces termes:

C’est dépassé d’opposer un modèle libre et gratuit à un autre propriétaire et payant ! Car rien n’est réellement gratuit dans ce monde. Les utilisateurs qui forment la communauté MySQL ne sont peut-être pas rémunérés pour nous aider à améliorer le produit mais croyez-vous qu’ils n’aient pas d’intérêt à le faire ? Bien sûr que si. Dans ce système très méritocratique, les meilleurs sont vite remarqués, ils se font une notoriété qui va les servir pour leur carrière et leur CV. Le gain financier n’est pas direct, mais il peut advenir ultérieurement. C’est ça, l’esprit du libre.

On peut ajouter que la gratuité d’un logiciel libre ne joue un rôle qu’en comparaison avec le prix de la licence d’un logiciel propriétaire. Les autres coûts interviennent évidemment pour les deux types de logiciel: installation, maintenance, assistance, formation, etc. Néanmoins, au bout du compte, la facture est nettement en faveur du logiciel libre.

MODx 0.9.2 est sorti

La version 0.9.2 de MODx, le CMS libre qui monte, qui monte, est sortie.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, MODx est un très bon CMS libre, dont le succès va croissant. Ses principaux atouts sont sa légèreté, sa flexibilité et sa puissance. Framasoft en offre une description plus fournie.

MODx est entièrement francisé par une communauté francophone très dynamique.

NeoOffice 2.0, c'est pour bientôt

Le portage natif de OpenOffice.org sur Mac OS X, NeoOffice, va bientôt sortir en version 2.0. Ce logiciel permet de lancer OpenOffice.org sans avoir besoin de l’environnement X11. L’interface est bâtie autour d’une combinaison de Cocoa et de Java. Elle utilise ainsi les menus Aqua, permet d’utiliser les polices de Mac OS X et gère les claviers internationaux.

Ce que l’on gagne en convivialité est malheureusement perdu en rapidité: le premier lancement de NeoOffice est assez lent.

La version 2.0, dont les versions de test seront disponibles contre paiement (à moins que vous ne les compiliez vous-même), se base sur les toutes dernières évolutions du code de OpenOffice.org.

En attendant cette version, la version NeoOffice 1.2.2 est disponible en téléchargement. Elle comporte toutes les fonctionnalités de OpenOffice.org 1.1.5. Cette version ne fonctionne pas encore sur les Mac à base de processeur Intel.