Conseil des États : évolution des sièges 2023

Les élections fédérales 2023 au Conseil des États Suisse montrent une relative stabilité, même si les défenseurs de l’environnement ont perdu un siège.

Après les élections fédérales du 22 octobre dernier au Conseil National Suisse, celles au Conseil des États Suisse montrent une relative stabilité. Tout comme le parti socialiste, la droite dure conserve ses sièges. Les Verts perdent 2 sièges, mais les Verts libéraux en gagnent un, ce qui limite les pertes des défenseurs de l’environnement. L’équilibre droite-gauche est pratiquement conservé.

CdE: Force des partis 1971-2023

Conseil des États : force des partis 1971-2023

Voir également :

Conseil National : évolution des sièges 2023

Les élections fédérales 2023 au Conseil National ont marqué un retour à la situation de 2015, annulant la progression des partis défendant la cause du climat lors de la dernière législature.

Les élections fédérales du 22 octobre dernier au Conseil National Suisse montrent un retour à la situation de 2015, après une poussée des partis des Verts et des Verts libéraux. Voici une visualisation de l’évolution des sièges, de 1971 à 2023.

CN: Force des partis 1971-2023

Conseil national : force des partis 1971-2023

Le léger glissement à gauche observé en 2019 est ainsi presque totalement annulé. L’UDC, représentant la droite dure, conforte sa place de parti le mieux représenté au Conseil National.

Voir également :

Nous savons ce que vous avez fait

« Nous savons ce que vous avez fait pendant le confinement » est un court métrage de fiction du Financial Times qui montre les défis que représente l’utilisation des données au sacrifice de la vie privée.

Nous savons ce que vous avez fait pendant le confinement est un court métrage de fiction du Financial Times qui montre les défis que représente l’utilisation des données personnelles en faveur du bien commun, au sacrifice de la vie privée et de la complexité des vies individuelles. Il vaut la peine de le regarder.

Les problèmes de l'identité électronique suisse

Données biométriques entre les mains d’entreprises privées, protection des données lacunaires et manque de compatibilité avec l’UE : la Suisse choisit une voie risquée avec sa loi sur l’e-ID.
Les problèmes de l'identité électronique suisse

Un article d’Adrienne Fichter publié par Republik développe les graves problèmes de la loi sur l’e-ID soumise à la votation populaire le 7 mars 2021.

Elle devrait nous permettre d’acheter en ligne, de remplir notre déclaration d’impôts et de nous donner accès aux services numériques publics et privés avec un seul login, c’est la promesse qui nous est faite avec la loi sur les services d’identification électronique.

Il est question, comme nulle part ailleurs en Europe, que ce soient des entreprises privées qui gèrent et vérifient l’identité électronique des citoyens. Ce modèle est irresponsable: la fourniture, la gestion et la vérification des identités est une tâche régalienne et doit être assurée par l’État.

Il faut dire NON à cette loi.

Continuer la lecture de « Les problèmes de l'identité électronique suisse »

Conseil des États : évolution des sièges 2019

Les élections fédérales 2019 au Conseil des États Suisse confirment la progression des défenseurs de l’environnement.

Confirmant les résultats des élections au Conseil National, le Conseil des États Suisse quintuple sa députation verte, passant de 1 à 5 représentants, essentiellement aux dépends du parti socialiste, qui perd 3 sièges. Voici une visualisation de l’évolution des sièges, de 1971 à 2019.

CdE: Force des partis 1971-2019

Conseil des États : force des partis 1971-2019

Voir également :