Blackboard maître du FUD

À lire absolument, ce très bon article (en anglais). Michael Feldstein y analyse les pratiques douteuses de Blackboard en matière de communication dans sa guerre contre le logiciel libre, et notamment Moodle, suite à une évaluation défavorable de son logiciel par le North Carolina Community College system.

L’auteur commente l’ utilisation systématique du FUD comme technique de dénigrement par l’entreprise américaine.

Environnements d'apprentissage : l'état du marché aux USA

La California State University, en partenariat avec l’entreprise Delta Initiative, a publié en août dernier lors d’un webinar de très intéressantes informations sur l’état du marché des environnements d’apprentissage aux USA, dans l’enseignement supérieur. Le visionnement de cette conférence en ligne (en anglais) est à conseiller.

Ces informations, qui ne tiennent compte que des USA, sont résumées dans l’illustration ci-dessous.

LMS: marché US

LMS: marché US

Voici quelques constatations intéressantes tirées de ce graphique.

Continuer la lecture de « Environnements d'apprentissage : l'état du marché aux USA »

Brevet sur le e-learning : victoire de Desire2Learn

Logo de Desire2Learn

Le blog de Desire2Learn a informé hier du l’invalidation des 38 premières revendications du brevet de Blackboard sur le e-learning. Rappelons que dans un premier temps, les 35 premières revendications avaient été déjà jugées irrecevables. Restent encore les revendications 39 à 44.

La seule différence que Blackboard a pu mettre en évidence dans le libellé de son brevet est la connexion unique (single login), et c’est vraiment trop peu !

Il s’agit d’une victoire complète de Desire2Learn, et, plus important encore, des défenseurs des logiciels libres, en particulier de Moodle et Sakai.

Mais le petit jeu n’est pas encore tout à fait terminé. Il reste à Blackboard plusieurs possibilités de se battre devant les tribunaux. Il serait cependant peut-être temps pour Blackboard de tout stopper, surtout que financièrement, l’affaire pourrait lui coûter cher. Voyons plutôt.

Blackboard doit maintenant reverser à Desire2Learn les 3,3 millions de dollars de manque à gagner qui lui avaient été versés, avec des intérêts de 6%, qui se montent à environ 200'000 $. Pour une compagnie dont le bénéfice net pour 2008 a été de 2,8 millions de dollars, cette nouvelle n’est pas réjouissante !

Comme souvent, les seuls bénéficiaires de ce type de conflit sont les cabinets d’avocats, qui y ont certainement gagnés plusieurs millions de dollars.

Voir également à ce sujet e-Literate et PatentlyO.

Blackboard achète ANGEL !

La firme Blackboard, productrice du système e-learning du même nom, a annoncé le 11 mai dernier avoir acheté l’entreprise ANGEL Learning, qui vend un autre système e-learning. Il est intéressant de noter que la division anti-trust du département américain de la justice a ouvert une enquête sur cette acquisition.

Un des patrons de Blackboard, Matthew Small, a par ailleurs déclaré (traduction libre) :

Je ne pense pas qu’il y a d’inquiétude à avoir au sujet de l’anti-trust, dans cette association.

Cette décision, en lien avec l’affaire du brevet sur le e-learning, renforce l’impression que Blackboard envisage de monopoliser le marché du e-learning. Affaire à suivre.

Brevet de Blackboard, le feuilleton continue

Nombreux rebondissements cette année dans le feuilleton de la demande de brevet de Blackboard sur le e-Learning.

En février dernier, le procès entre Blackboard et Desire2Learn a eu lieu, et le verdict, qui se fonde, rappelons-le, sur un brevet qui n’est pas encore accordé et dont les revendications principales étaient rejetées par l’office des brevets, a été rendu en faveur de Blackboard. Ce résultat était attendu, puisque Blackboard avait choisi de déposer plainte auprès d’une juridiction qui a toujours rendu des verdicts dans le sens de la brevetabilité des idées.

Le 25 mars 2008, l’office des brevets des États-Unis a publié une information non définitive sur la recevabilité de la demande de brevet en question. En résumé, l’office des brevets y rejette la totalité des 44 revendications de Blackboard. Le document officiel est téléchargeable (format PDF) sur le site de Desire2Learn. C’est dire le peu de chance que le brevet tienne le coup, au final.

Desire2Learn a sorti ensuite une nouvelle version de son logiciel qui n’enfreint pas le brevet, au cas où celui-ci serait valable. Depuis, Blackboard a accumulé les manœuvres pour entraver l’examen du brevet par le bureau des brevets, allant jusqu’à porter plainte contre celui-ci (PDF) ! On croit rêver (ou plutôt cauchemarder).

P.S. Oui, c’est vrai, ce blog était inactif depuis longtemps. C’est promis, j’essaierai d’être plus assidu.